Hic Sunt, Anxiété Cartographique

Un projet du collectif HIC SUNT avec les artistes Caroline Andrin, Lucile Bertrand, Katrin Gattinger, Valentine Gouget et Anna Guilló
Exposition du 09/02 au 17/03

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Kattrin Gattinger et Lucille Bertrand, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Lucille Bertrand, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Kattrin Gattinger et Lucille Bertrand, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Lucille Betrand, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Katrin Gattinger, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Anna Guillò, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Anna Guilló, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Valentine Gouget, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Valentine Gouget, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018, Valentine Gouget et Anna Guilló. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Katrin Gattinger et Anna Guilló, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Katrin Gattinger, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Lucille Bertrand et Caroline Andrin Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Caroline Andrin, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Lucille Bertrand, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Caroline Andrin , Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l'exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Vue de l’exposition Anxiété Cartographique, collectif Hic Sunt, Arondit 2018. Photo par Salim Santa Lucia

Dans une approche contemporaine de la cartographie comme mode de représentation de l’espace, il faut peut-être faire la distinction entre ce qui participe de la production, en utilisant le terme dynamique tracer (mapping) et ce qui fait référence à une forme plus statique, la cartographie (cartography).

Les quatre artistes du collectif Hic Sunt sont toutes préoccupées par ces notions de tracés et cartographie et les abordent à travers dessins, performances, installations, sculptures et vidéos.

Leurs productions artistiques ont en commun d’explorer ce que les cartes disent des limites de notre monde, afin, justement, d’offrir une autre manière de l’appréhender, de le « ré-ouvrir » et de le remettre en partage. Et si les œuvres questionnent la représentation des frontières – politiques, spatiales, mentales, langagières, etc. –, elles ne cherchent pas nécessairement à y répondre. Il s’agit d’abord de provoquer poétiquement, et même, d’ouvrir à de nouvelles questions et problématiques.

En cela, Hic Sunt explore aussi bien la finalité que la finitude des cartes.